mardi 8 janvier 2008

Paleron braisé au vin rouge

Les fêtes sont terminées, enfin presque puisque nous sommes en plein dans le mois de la galette et je ne vous ai même pas publiée la galette à la frangipane -clic-, que j'ai déjà publié l'an dernier. Pour changer, je vous propose aujourd'hui une pièce bouchère peu prisée, qui pourtant si elle est bien cuisinée peut faire des miracles. Peu d'ingrédients nécessaires, mis à part du temps devant soi, à moins de pouvoir faire confiance à son four, ce que j'ai bien entendu fait, en le programmant pour au moins 3h30 à 120°C. Le reste, ce sera la cocotte en fonte qui le fera. La surprise aura lieu en ouvrant la cocotte!

Paleron braisé au vin rouge


Pour 6 personnes

1 morceau de paleron
1 tête d'ail
1 cuillère à soupe de tomate concentrée , j'ai mis à la place une petite boîte de tomates pelées.
1/2 bouteille de vin rouge
3 feuilles de laurier
branches de thym frais
branches de romarin
sel, poivre du moulin
huile d'olive

Préchauffez le four à 120° th 4. Faire revenir de tout les cotés la viande dans un peu d'huile d'olive. Ajoutez l'ail avec la peau, le thym, le romarin et le laurier. Déglacez avec le vin rouge, ajoutez le concentrée de tomate, si la poêle est grande mettre un peu plus de vin, il faut que le vin soit a mi-hauteur de la viande. Couvrir d'un papier alu et enfourner pour une période d'environ 3h30. Il faut que la viande s'éffiloche facilement et soit tendre Retirer la viande et réservez-là pendant 15 mn sous un papier alu. Récuper le jus et faite réduire jusqu'a avoir une sauce bien onctueuse.

(Source: Louis, recette mise en lumière par Bouh du forum Au Coin du Feu -clic- Merci Bouh!)
Ce que j'en ai pensé:


J'ai retiré les arômates, puis passé un peu le mixer plongeant pour écraser les tomates, puis j'ai lié la sauce avec une cuiller à café de maîzena diluée dans un peu d'eau et fait épaissir quelques instants à petit feu afin d'obtenir une sauce généreuse.
A la dégustation c'est fondant... et moelleux, surtout pas filandreux. J'ai rencontré des difficultés pour faire de belles tranches. Je dirais presque que l'on pourrait le servir à la cuillère. Le paleron est vraiment une pièce de viande. J'en ferai plus régulièrement désormais. A servir bien chaud, réchauffé le lendemain avec des pâtes.



5 commentaires:

Marie-France a dit…

Je n'avais jamais vu ton blog, c'est bien dommage car les recettes proposées sont vraiment très belles. C'est une bonne idée de saison ce paleron, la photo est alléchante, on devine que la viande est confite à souhait.
Bonne soirée et à bientôt,

laulau47 a dit…

Superbes photos pour un plat qui a l'air délicieux. A tester !

christhummm a dit…

j'en mangerai bien un "bouh" !!!

lolie a dit…

paleron.... en effet j'en prend pour le pot au feu mais sinon, pas tellement...
tu as raison de mettre ça au gout du jour, car c'est économique en plus et la viande à l'air confite à souhait!
maintenant que j'ai retrouvé mon mode d'emploi de mon four... va falloir que je mette en pratique la programmation

Anonyme a dit…

C'esta tombé par terre ,super bon
avec une bonne boteille, nikel merci pour cette recette.