vendredi 24 décembre 2010

Bûche ananas, noix de coco et framboise.... Joyeux Noël 2010

Nous voilà au beau milieu des préparatifs du réveillon de Noël, alors je profite pour vous souhaiter un Joyeux Noël, plein de douceur et d'émerveillement. Je vous donne ici la recette de notre bûche de réveillon de ce soir! Alors, après avoir testé plusieurs recettes, j'ai encore choisi une valeur sûre, cette bûche, je la connais presque par coeur, je l'ai faite à plusieurs reprises, jamais un raté, jamais égalée.... Elle est exquise. Pour avoir un résultat au top, je choisis donc un excellent ananas. Vous savez, les tout petits jaune vifs, bien sucrés....qui souvent coûtent un bras, bah ma foi c'est pas Noël tous les jours...et une belle noix de coco fraîche qui fait clop clop quand on la secoue. Je découpe de beaux petits cubes d'ananas, en général il reste environ 80g d'ananas en rab...même si il est petit cet ananas jaune....Pour la coco, je sors la centrifugeuse qui s'adapte en accessoire sur mon robot Kenwood et je passe les morceaux de coco à la centrifugeuse, une fois avoir préalablement retiré la peau marron pour que ma pulpe soit immaculée. Je vous cache pas qu'il faut sortir l'artillerie lourde pour venir à bout de la chair de noix de coco, j'utilise la scie à métaux pour faire une entaille ,dans la coque et un petit arrache clou pour faire levier dans la fente et ainsi réussir à faire casser la noix en deux... ensuite c'est au couteau limite si on va pas s'ouvrir les veines pour réussir à extraire la pulpe... Ah chaque fois cela me vaut une suée, mais les saveurs sont là, rien à voir avec la coco sèche.... La recette est déjà publiée sur mon blog, mais comme je suis de bonne humeur, je vous la remets avec qq astuces techniques que j'ai apprise en regardant comment ma maman faisait, à l'époque je ne faisais qu'observer. Maintenant je reproduis et c'est ma fille qui observe à son tour..
.
Bûche ananas, noix de coco, framboise

4 jaunes d'oeufs
100 g de sucre
50 g de farine
50 g de maïzena
4 blancs d'oeufs
1 pincée de sel
15 cl de coulis de framboise
40 cl de crème liquide entière
120 g de sucre glace
150 g de noix de coco râpée
150 g d'ananas coupés en petits dés
1 sachet de crèmefix



Au préalable mettez votre crème liquide entière, le bol et le fouet au congélateur...et pendant ce temps,

Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent, ajouter la farine et la maïzena tamisées et mélanger.

Monter les blancs en neige avec le sel et incorporer a la préparation.

Placer du papier sulfurisé humidifié sur une plaque à pâtisserie et verser la préparation, faire cuire à 200°c pendant environ 10 minutes. A la sortie du four couvrir d'un ligne propre mouillé sous un robinet au préalable. Laisser tiédir puis retourner la plaque sur votre table. Le
torchon se trouvant de ce fait sur votre table, le biscuit dessus, face sulfurisé devant vous, sur le dessus. Vous pouvez ainsi de détacher impeccablement.

Enroulez le biscuit dans le torchon, dans le sens de la largeur, ceci va permettre à votre biscuit de prendre la forme du biscuit roulé et ne pas se craquer.

Réservez 15 à 30 minutes.

Ensuite, dérouler le biscuit, a l'aide d'un pinceau punchez le biscuit à l'aide d'un pincea
u, au coulis de framboise (passé au tamis pour les pépins ou non - ça ça dépend comment je suis lunée mdr) sur toute la surface.

Allez chercher votre bol, fouet et crème au congel, et fouettez la crème en chantilly, incorporer le sucre glace et la cremfix jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme.

Incorporer la noix de coco délicatement.

Etalez une partie de la crème sur le biscuit environ 1/4, parsemez des dés d'ananas et roulez-le.

Taillez chaque bout du roulé en biais , et posez délicatement en travers sur le dos de la bûche pour former les noeuds.

Décorez le roulé avec le reste de chantilly à la fourchette.

Pour le décor, j'ai saupoudré d'1/2 cuiller à café de cacao Vanhouten passé dans une passoire très fine. puis posez vos petits sujets de décor.

Réservez au réfrigérateur pendant 1h30 minimum. Personnellement, l'idéal est de la préparer la veille pour le lendemain.

Source: Star & cuis'in , un magazine nov/dec 2006 ou 2007. Recette trouvée par Bouh sur le forum La cuisine au coin du feu.


Ce que j'en ai pensé: Pour le moment elle n'est pas goûtée, je viendrai vous en parler plus tard...

2 commentaires:

Lily'Plume a dit…

Bonsoir,

Petit conseil pour ouvrir une noix de coco :
Il faut prendre le dos d'un grand couteau (le côté de la lame qui ne coupe pas). Et après il suffit de tenir la noix dans une main ou sur une surface plane et taper le couteau sur la noix à plusieurs reprises. Elle finit par fissurer. Le son produit se modifie au fur et à mesure que la coque se fragilise. C'est plus rapide. Je suis originaire de la Réunion, et mon père m'a appris cette manière d'ouvrir les noix de coco.
Voila. j'espère que ce conseil vous sera utile.

Je garde votre recette sous le coude. Je la testerai. :D

Anonyme a dit…

Its such as you read my mind! You appear to grasp so much about this, like you
wrote the guide in it or something. I believe that you just could do with a
few percent to drive the message house a bit, but instead of that, this is fantastic blog.
An excellent read. I'll certainly be back.

Feel free to surf to my web-site; provillus reviews