lundi 3 mars 2008

Tofu nature maison

Bon, si vous êtes courageux et curieux, vous avez pu lire le post précédent, qui concerne la fabrication de lait de soja "maison" (clic) à l'aide d'une machine à lait végétal Vegan Star ou SojaMax DR 280... Alors pour continuer dans la lancée, et la tentative de maîtrise de mon nouveau joujou... J'ai donc réalisé un litre de lait de soja, et élaboré aussitôt après, du tofu maison. Ben finalement, c'est pas si compliqué ce quela à faire. Modus operandi:


Tofu nature maison

Préparer 1 litre de lait de soja à l'aide de la machine à lait végétal.
Attendre quelques minutes pour qu'il tiédisse un peu.
Peser 4 à 5 g de nigari*, le dissoudre dans 2 CS d'eau.




Verser le nigari dissous dans le lait de soja. Mélanger un peu.
Attendre 5 minutes que le lait coagule.
Prendre la faisselle, y placer l'étamine, verser le lait caillé. Evacuer le "petit lait".
Placer le reste de l'étamine dans la faisselle et le capuchon (couvercle).
Presser avec le poing pendant quelques minutes jusqu'à épuisement du petit lait, et la consistance recherchée du tofu. On obtient environ 200 g de tofu.
Démouler avec délicatesse le tofu ainsi réalisé.
Et c'est tout!

Le tofu est prêt à être consommé. Il se conserve au réfrigérateur.
Ce que j'en ai pensé:
A la dégusation, le tofu fait maison est plus doux, et surtout plus tendre (moins sec) que le tofu du commerce. Belle expérience et surtout, cela m'évitera désormais d'acheter du tofu bio à prix d'or. A 3 € les 200 g c'est vite vu, prix de revient avec la machine: 25 centimes d'€ pour 1 litre de lait...


*Nigari:
Le nigari est le produit obtenu en faisant traverser une masse importante de sel marin complet par une petite quantité d'eau. L'eau prélève les composés minéraux qui ont le plus d'affinité avec elle. Le chlorure de magnésium est la principale composante de ce produit qui ne contient qu'une quantité très réduite de chlorure de sodium.
La couleur du nigari peut varier, à l'image du sel complet selon la région d'extraction en fonction d'une petite quantité d'argile, intimement liée au sel, qui colore plus ou moins le nigari sans en changer sa valeur.
La principale utilisation du nigari étant de coaguler le lait de soja en vue de produire du tofou.
(Source: Celnat)

3 commentaires:

Dryade a dit…

Trop génial cet appareil! J'ai fais mon premier tofu ce soir, il est réussi! C'est grâce à ton billet sur le soja max que j'ai eu la chance de connaître cet appareil. Encore merci!
Je vais te rajouter dans mes blogs "coups de coeur" (pas ce soir car je dois impérativement aller au lit...)
Bisous

dryade a dit…

J'ai une petite question, sais-tu si les pièces du soja max passent au lave-vaisselle? As-tu déjà tenté?
A bientôt

Anonyme a dit…

Bonjour
POur faire du tofu "soyeux" il faut mettre moins de nigari ou bien il faut modifier autre chose ?