dimanche 9 mars 2008

Pavé très rustique au levain de seigle

En pleine boulange au four en ce moment, le mauvais temps aidant puisqu'on ne peut rien faire d'autre à l'extérieur... Alors là pour ce pavé, on peut dire que je suis très fière de moi ! Pour le coup, j'ai créé entièrement cette recette et d'une, et de deux, je suis arrivée à un pavé au look très rustique à la mie comme vieillie, incrustées de petites choses pour l'enrichir. Et une croûte bien dorée, au petit goût de caramel bien épaisse et croustillante, comme j'aime allez, je vous donne tout de souite "ma recette"... hi hi hi






Pavé très rustique au levain de seigle et aux fruits secs

350 g de farine de blé T65,
60 g de farine de blé intégrale T150,
100 g de levain de seigle désactivé déshydraté (comme chez Miamstramgram –clic-),
15 g de son de blé,
20 g de levure fraîche de boulanger, ou 2 cc de levure sèche type Briochin,
1,5 cc de sel fin,
320 g d’eau,
1 CS de mélasse noire de canne à sucre,
40 g de noisettes,
40 g de raisins secs.

(Crédit Photo: Bienmanger.com -clic-)

Mettre dans la cuve de la MAP : la levure, puis la farine, le levain, le son, le sel, l’eau, la mélasse. Lancer le programme pâte en mettant les ingrédients dans le réservoir à graines si votre MAP en est munie. Après 10 minutes de pétrissage ajouter les fruits secs si la machine ne le fait pas seule. Laisser lever.
A la fin du programme, rompre. Déposer le pâton sur une feuille siliconée ou du papier sulfurisé en prenant soin de le lier en deux comme un porte feuille. Laisser lever de nouveau, en prenant soin de fleurer le pâton d’un voile de farine, puis le couvrir d’un torchon. Environ ½ h après, mettre votre four en route en préchauffage pendant 15 minutes à 250°C.

Enfourner le pavé, et jeter 1 petit verre d’eau sur la sole du four pour produire l’effet de buée. Diminuer le thermostat à 230°C. Cuire 45 minutes.
La croûte va colorer beaucoup,voire caraméliser du fait de la présence de la mélasse. La croûte sera épaisse et goûtue, ce qui en fera toute la spécificité de ce pain. Sans parler de la surprise de temps à autre d’un morceau de noisette ou de raisin !


(Source: Séverine SSDD)


Ce que j'en ai pensé:

J'ai été très surprise du résultat. Il est encore très bon le lendemain... Du fait des ingrédients complets type T150 et son, ce pain a donc une mie un peu moins aérée qu'un pain blanc, mais c'est ce qui fait son charme. Amis adeptes du pain d'antan, vous allez être servis. Si d'autres craignent le goût sucré 1/2 cs de mélasse peut aussi suffire.

3 commentaires:

murielle a dit…

Tu as de quoi être fière de ce pain au look rustique à souhait!

christine a dit…

Il est très beau ce pain, bien appétissant, bravo!

Hco a dit…

il est excellent, je l'ai fait 2 fois, dont une cuisson cocotte, et avec des amandes par défaut ... ;-)

merci beaucoup pour ta recette Séverinette, elle passe dans mon carnet de favoris !! :))