dimanche 7 octobre 2007

Panga à la crème de coco et aux huiles essentielles

Une belle virée chez le poissonnier, besoin de poisson, coquillages et crustacés, ne sont-ce pas les premiers réflexes du corps aux prémisses de l'hiver à réclamer les oligo-éléments et un peu d'iode??? Qu'importe le repas de dimanche a été très gourmand...d'abord aujourd'hui vous aurez droit au plat de résistance , puis à l'entrée dans la semaine... accrochez-vous cette recette est réellement un délice. J'ai été très fière du résultat à chaque bouchée, et Dieu sait que je suis exigeante... La recette tout de suite. Elle est facile à faire, le plus difficile étant de réunir tous les ingrédients!



Panga à la crème de Coco et aux huiles essentielles

Pour 6 personnes

Préparation 30 minutes

Cuisson 8 minutes pour le poisson, 45 pour le riz complet.

Ingrédients

900 g de filets de panga,
1 échalote,
1 cc de gingembre en poudre,
3 gousses d'ail,
1/2 poivron vert,
1/2 poivron rouge,
12 petites crevettes grises,
2 CS de sauce de Nuoc Mam
1 CS de sauce de Tamari,
2CS d'huile d'olive,
1/4 cc de piment frais rouge,
20 cl de crème de coco,
30 cl de bouillon de légumes,

Huile parfumée n°1

1 CS d'huile d'olive,
2 gouttes d'huile essentielle de bergamote,
2 gouttes d'huile essentielle d'orange,

Le riz

300 g de riz complet (long, rond ou thaï parfumé)
1 échalote,
2CS d'huile d'olive,
50 g de pistaches concassées,
Huile parfumée n°2
3 CS d'huile d'olive,
1 goutte d'huile essentielle d'orange,
1 goutte d'huile essentielle de bergamote,

La verdure

1 kg de feuilles de blettes,
1 CS d'huile de sésame.





Préparation

Mixez grossièrement les pistaches.Dans un faitout, verser 2 CS d'huile d'olive, faire revenir l'échalote émincée? Verser le riz, bien mélanger jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Ajouter deux fois son volume d'eau. Faire cuire jusqu'à absorption, saler en fin de cuisson. Arrosez d'huile parfumée n°2 et ajoutez la pistache concassée. Réservez.
Hachez l'échalote, épluchez les poivrons, découpez en brunoise. Hachez l'ail, le piment. Mixez les crevettes grises en ayant retiré les queues et les têtes, sans décortiquer le reste. Dans une sauteuse, faire chauffer l'huile d'olive. Y faire revenir l'échalote, les poivrons, l'ail, le gingembre, le piment et ajouter la pâte de crevettes délayé dans le nuoc mam. Ajouter la sauce Tamari. Faire revenir ce mélange. Une fois qu'il a pris un peu de couleur, mouiller avec la crème de coco et le bouillon de légumes. A ébullition ajouter les filets de ponga. Cuire pendant 8 minutes à couvert. Réservez.

Prélevez les feuilles des blettes. Ciselez finement à l'aide d'un grand couteau de cuisine, pour obtenir une chiffonnade. Dans une grande poêle bien chaude, versez 1 CS d'huile de sésame. Faire sauter la verdure en renuant très souvent, pendant 5 minutes.
Dressez les assiettes d'un morceau de ponga, d'une timbale de riz pistaché, et d'une chiffonnade de blettes. Arrosez copieusement de sauce coco. Servez bien chaud.

(Source: inspiré de "Cuisinons avec les huiles essentielles" d'Odile DAVY et Martine FAYOLLE Ed. ANAGRAMME)



Ce que j'en ai pensé:
Nous nous sommes régalés ce plat est doux au palais, tout en étant relevé, avec mille et une saveurs, fines sans être trop présentes. Un bon moyen de faire découvrir les huile essentielles aux becs salés! Cette recette sera à réserver avec d'autres poissons neutres lorsque j'aurai des invités... excellent!

Crédit vaisselle: Luminarc -clic- Nouvelle collection automne-hiver 2007-2008

2 commentaires:

Mitsuko a dit…

C'est pas panga (de "pangasius") plutôt? Ca a l'air bien bon en tout cas, même si je ne mange pas de poisson.

Sylvie a dit…

Ca doit êre un délice, j'imagine les parfums d'ici :o)