dimanche 24 décembre 2006

Bûche pistache-framboise

Je profite de ce billet pour vous souhaiter un joyeux Noël à tous, joie et bonheur avec vos proches. C’est aussi une belle occasion de se retrouver autour d’un bon repas, du plus cimple au plus raffiné, c’est selon. Pour ma part, ce sera plateau de fruits de mer et bûches maison. Pour ce réveillon, j’ai décidé de réaliser deux bûches… une bûche Tiramisu, sur laquelle je ne m’étalerai pas car elle a très bien su le faire d’elle-même ce matin, et elle restera à tout jamais gravée dans mes ratages mémorables…Non, non vous l’aurez pas de photos de la défunte…elle gît dans un coin, au frais. Fort heureusement, l’autre bûche, celle que je vais vous présenter, est quand à elle un peu plus présentable, toute simple, sous son manteau crêpé…



Bûche pistache-framboise


Voici la recette pour 4 à 6 gourmands

Ingrédients par appareil :

Génoise
3 œufs,
90 g de sucre,
90 g de farine,
plus : 30 g de pistaches revenues qq minutes la poêle, hachées assez finement.

Sirop
50 ml d’eau
50 g de sucre
½ cc arôme amande amère
ou bien :
100 g de gelée de framboise diluée dans un peu d’eau tiède.

Ganache pistache
200g de chocolat blanc,
10 cl de crème fraîche,
90 g de pâte de pistache.
150 g de framboises fraîches ou surgelées.

Décor
Prévoir une ou deux crêpes bretonnes,
Sucre glace…

Préparation

Pour le biscuit :
Battre le sucre avec les œufs entiers dans un bain marie jusqu’à ce que le mélange blanchisse et triple de volume. Retirer du bain marie, et continuer à battre jusqu’à complet refroidissement. Ajouter ensuite la farine tamisée et l’incorporer délicatement, ajouter à ce moment là les pistaches hachées ; ajouter le beurre fondu le plus rapidement possible en ne travaillant presque pas la pâte.
Cuire au four 180°C de 10 à 20 minutes. La cuisson est termine dès que le bord du biscuit prend un peu de couleur.
Une fois cuit, retourner le biscuit sur un torchon bien humide, et enroulez le sur le sens de la longueur. Laissez refroidir et réservez au frais.


Pour le sirop :
Quand le biscuit est refroidi, punchez le au pinceau de ce mélange.

Pour la ganache :
Hacher ou râper le chocolat blanc dans un cul de poule. Dans une casserole, porter la crème à ébullition avec la pâte pistache. Verser la moitié du liquide bouillant sur le chocolat. Mélanger à la spatule doucement en petits cercles concentriques du centre vers l’extérieur. Ajouter le reste du liquide en procédant de la même façon.
Laisser refroidir un peu.

Montage :
Déroulez la génoise de son torchon, punchez avec le sirop. Ajoutez la ganache pistache et répartissez les framboises. Roulez.

Décor :
Une grande crêpe bretonne, sucre glace et sujets de noël, meringues etc…

(Sources, Génoise inratable de Syringis, ici, et Ganache pistache : Larousse des desserts).




5 commentaires:

veronica a dit…

joyeux noel a toi ta famille qu'il soit gourmand et festif...

à la louche! a dit…

Une très belle bûche, originale, j'aurais bien vu une photo d'une part découpée pour voir ce qui se passe dedans ;-)
Joyeux Noel.
Bises!

Popeline a dit…

Coucou,

Je ne savais pas que tu avais ouvert ton premier blog, bravo à toi !

C'est pas mal l'idée de la bûche "crêpée".

Pour ce qui est de ton autre bûche râtée, je suis sûre que ça ne devait pas être si grave que cela... (nous sommes quelquefois un peu trop exigeantes, à force de voir certaines patisseries superbes autour de nous).

Bises et joyeuses fêtes !

à la louche! a dit…

MErci pour la photo!
Ca donne effectivement très envie!

mayacook a dit…

Oh là là pistache-framboise, une association divine! Bonne année!