dimanche 1 mars 2009

Pain semi-complet au Sarrasin au levain Kayser poolishé

Allons "Jamais deux sans trois!" hein c'est ça l'expression? Et bien vi, ce soir c'est exactement ça! hi hi hi. La petite dernière ce soir comporte de la farine de sarrasin. Je n'avais encore jamais testé en boulange. Le résultat n'est pas mal du tout et apporte un petit caractère doux au pain. Par contre, la prochaine fois je pense alléger encore la préparation en substituant un peu plus de farine T65 au lieu de la T110, pour aérer un peu la mie. Très bon. A faire et à refaire!


Pain semi-complet au sarrasin au levain Kayser poolishé




La veille au matin:
Prélever 75 g de votre levain chef Kayser, le mettre dans une terrine, y ajouter 37,5 g de farine de blé T110 et 37,5 g d'eau pour le rafraîchir.Couvrir d'un torchon.
La veille au soir:
Ajouter 1/4 de cc de levure sèche. Mélanger. Couvrir d'un torchon.
Le lendemain matin:
60 g de farine de sarrasin,
140 g de farine de blé T110,
300 g de farine de blé T65,
300 g d'eau,
2 cc de sel de Guérande fin,
1/2 cc de levure sèche.
Dans la MAP ou la cuve du pétrin verser le levain poolishé, les farines de sarrasin, de blé T65 et T110, l'eau, le sel et la levure. Attention, veillez à ce que le sel n'entre pas en contact avec la levure. Pétrir pendant 10 minutes jusqu'à ce que le pâton se décolle des parois. Le pâton est mou. Laisser lever au frais (5 à 10°C) jusqu'à ce que la pâte double de volume cela peut prendre plusieurs heures (pousse lente). Verser sur votre plan de travail. Façonner les miches.Laisser lever dans un banneton couvert de toile de lin. Lorsqu'il est pret à enfourner. Verser sur la pierre réfractaire, fleurez, incisez et enfourner à 240°C en faisant le coup de buée pendant 10 minutes puis 30 minutes à 210°C. La miche est cuite lorsqu'elle sonne creux quand on tapote avec l'index en dessous.
(Source: Séverine SSDD)


Ce que j'en ai pensé:
J'ai façonné une miche en incisant très profondément en forme demi-cercle en partant du centre comme un yoyo. Le pâton n'était pas suffisamment levé à mon goût. Malheureusement, le devoir m'appellait dehors et je souhaitais enfourner de suite. La pâte à pain est très exigente. Elle ne permet pas l'improvisation. La mie n'était pas aérée comme je l'espérais mais le pain est bon. Je pense refaire cette recette en prenant le soin de lui laisser le temps de lever correctement. J'ai aussi fait une miche allongée en forme de ballon de rugby, zebrée non prise en photos. Je tâcherai de vous la prendre en photos en coupe lorsque je la sortirai du congélateur. Car celui-ci a eu plus de temps pour lever.

2 commentaires:

gourmandelise a dit…

Il est superbe ton pain! Bravo!

sophie la gourmande a dit…

Tous ces pains, ça fait rêver... Quand j'arriverai à faire des pains aussi beaux, ce sera le bonheur, mais je crois qu'il me reste encore un peu de temps devant moi ! J'ai reçu une MAP en cadeau pour la fête des mères et je découvre seulement l'univers de la boulange. Je teste différentes recettes mais ne suis pas encore toujours au point, en tout cas pas encore pour travailler sans MAP ou avec du levain ! En attendant de devenir une pro, j'ai trouvé sur le site www.club-paneo.com plein de recettes faciles et bien expliquées, du coup je fais des essais tous les deux jours et on se régale à la maison ! Pas bon pour le régime, tout ça !!!