lundi 10 novembre 2008

Brioche Rohrnudeln

Ah!!!!!! un bon week-end à rallonge, cela donne du temps, beaucoup de temps. Ben vi, le temps de se mettre à jour dans l'intendance de la maison... Ménage, linge... cuisine... et puis aussi le temps de livre un bon livre... Quoique en ce moment je suis en pleine lecture du livre "Les Bienveillantes" de Johnatan Littell... dur, très dur à lire. Certes: Prix Goncourt 2006, Grand Prix du roman de l'Académie française 2006...On se dit, cela va être 1400 pages délicieuses... C'est un livre où il faut avoir le coeur accroché. A tel point, qu'aux cinquantes premières pages je me suis vraiment demandée si j'allais continuer à le lire... A ne pas mettre entre toutes les mains. C'est douloureux à lire, révoltant même. Mais après tout, lire cela au mois de Novembre c'est un moyen de rendre hommage à ceux qui ont fait la guerre, que ce soit 14-18, ou 39-45 comme l'a faite mon grand-père. Bref, je ne vais pas passer tout mon billet sur ce livre, que dis-je sur ce pavé. Un pavé dans la mare de sang comme l'aurait si naturellement écrit l'auteur, puisque le champ lexical tourne autour de ce sujet qu'est la mort, le sang etc... Parlons de choses plus gaies, une bonne brioche, cela faisait longtemps tiens! Et pour cela il faut aussi du temps.... Alors, comme on en a devant nous, prenons le... Quel bonheur aujourd'hui boulange au programme un bon pain de seigle au levain naturel, et une bioche... Elle est pas belle la vie???? J'avais adoré cette brioche Buchty ici-clic-. celle-ci, la Rohrnudeln est sa soeur jumelle, mais parfumée au citron. Les argumes reviennent en force en cuisine, c'est de saison.
Brioche Rohrnudeln
Ingrédients :
- 500 gr de farine
- 1 cube de levure du boulanger (ou 1 sachet de levure de boulanger déshydratée)
- 250 ml de lait tiède
- 50 gr de beurre ramolli
- 50 gr de sucre
- 1 paquet de sucre vanille
- zeste d'un citron
- 1 œuf
- 1 pincée de sel
Préparation : Tamisez la farine dans un saladier. Faites tiédir le lait et dissolvez-y la levure. Laissez reposer environ 15 minutes. Ajoutez à la farine le lait, le beurre, le sucre, le sucre vanillé, l’œuf, le sel et les zestes. Mélangez bien le tout. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle se détache du récipient, éventuellement ajoutez 1 cuillère à soupe de farine. Laissez doubler de volume. Beurrez un plat à gratin ou tout plat à four à bords assez hauts (ou sulfurisez-le). Avec la pâte formez des boules de la grosseur d’une balle de tennis (environ 60 g chacune) Placez-les côte à côte dans le plat en gardant un petit espace entre chaque boule car elles gonflent lors de la levée. Recouvrez d’un linge et laissez doubler dans un endroit chaud. Faites cuire environ 25 minutes à four préchauffé à 180°C . Dans la recette originale, il faut verser à la sortie du four 75 gr de beurre fondu sur les tuyautés, mais j’ai juste badigeonné de lait légèrement sucré (60 ml de lait + 1 cuillère à soupe de sucre) avant de la mettre au four.
Ce que j'en ai pensé:
C'est bien la soeur jumelle du Buchty! Bon, apparemment la Buchty vient d'Autriche, et la Rohrnudeln d'Allemange. Une brioche pas trop riche, ayant un jolie forme. Je l'ai juste saupoudrée du sucre en grain pour la rendre plus gourmande. Ah vi! j'ai aussi doublé les proportions, et mon robot Kenwood m'a montré qu'il en avait assez... Mais c'est chouette ces deux plats avec ces briochettes côte à côte... Côté dégustation, je ne peux pas vous dire, encore tiède, elles sont parties au congélateur pour les déguster dans la semaine...

4 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Quelle splendide brioche! Vraiment tentante et si moelleuse!

Bises,

Rosa

helene06 a dit…

elle est superbe!

Azura a dit…

Trés belle brioche. Je viens de préparer la pâte, on verra bien ce que ça donnera.

Merci pour ce partage, bises et je découvre ton blog en même temps c génial.
A bientot

Air Délices a dit…

Ca a l'air super bon !!!!!