dimanche 27 janvier 2008

Oreillettes de Carnaval (Sud-Ouest)

Eh oui, le mois de janvier prend fin, et l'on se dit après, c'est ceinture! Nous allons reprendre de bonnes habitudes alimentaires... Mais voilà, il y a mardi gras le 5 Février. Alors, vous connaissez combien je tiens aux traditions; Point de carnaval sans beignets! Certes, je suis en peu en avance cette année. Nous dirons que j'ai fait un parcours initiatique en testant cette recette! Je vous rédige donc un billet craquant, sucré, doré. Un billet que je dédie à Christine, alias ChristHummm à qui j'ai piqué la recette... Vous pouvez faire un petit tour sur son blog -clic-, il y en a beaucoup de très bonnes. Ah ben par exemple, souvenez-vous de celle-là -clic-!


Voici donc une recette traditionnelle des oreillettes de Carnaval, spécialité du Sud-Ouest. Elle n'est pas difficile, et pourtant je devais la faire depuis longtemps, prétextant toujours une excuse pour faire la traditionnelle recette de bugnes lyonnaises comme l'an dernier ici -clic-. Mais voilà, pour les oreillettes, Hummm propose mettre à contribution un laminoir à pâtes... Je dispose d'un petit laminoir à main, avec qui je n'ai pas un excellent souvenir, suite à des essais de pâtes maison plus que douteux, voire hilarants diront les spectateurs les plus ironiques. Je n'avais ni le coup de main, ni les ingrédients adaptés pour réussir les pâtes fraîches, sans parler des dégats collatéraux après la bataille. Du coup, il a été remisé sans ménagement aucun au fond de mon grand placard à ustensiles de cuisine.... C'est par le sucré que je me suis reconciliée avec lui. Il facilite drôlement la tâche pour obtenir la finesse nécessaire et caractéristique de ces douceurs. Hummm pécise que la pâte doit être si fine, que l'on doit voir la main à travers, c'est dire!
Allez, je ne vous fais pas languir plus encore, voici la recette de Hummm, et quelques illustrations...


Oreillettes de Carnaval (Sud-Ouest)





550 g de farine,
50 g de beurre fondu,
30 g de sucre,
25 g levure de boulanger
4 oeufs,
4 CS de lait,
2 CS de fleur d'oranger
zeste de citron (facultatif),
1 cc de sel

Mettre la farine dans un grand saladier, creuser un puits, y mettre le beurre fondu, le sucre, la levure trempée dans l'eau tiède. Mélanger, puis incorporer petit à petit les oeufs entiers, le lait, l'eau de fleur d'oranger, le zeste de citron et un peu de sel. Bien travailler la pâte; former une boule, couvrir le saladier et laisser reposer la pâte pendant 6 heures dans un endroit chaud. Etaler ensuite la pâte très finement au rouleau ou au laminoir à pâtes. Etirer légèrement à la main, un peu comme les pizzaiolo avec la pâte à pizza et plonger dans un bain de friture bouillante. Les retourner pendant la cuisson. Attention cela cuit très vite. Bien les égoutter sur papier absorbant, et saupoudrer de sucre glace.

(Source: Hummm, du blog "Bienvenue chez Hummm"-clic-, merci pour cette découverte)




Ce que j'en ai pensé:

Hummm avait conseillé d'utiliser de la bonne huile. J'ai donc utilisé de l'huile Frial par exemple car elle ne laisse pas de mauvaises odeurs...ou bien de l'huile de tournesol ou de pépins de raisin de grande marque additionnée de 2 gtes d'huile essentielle de coriandre). Les oreillettes sont délicieuses tièdes. Bien entendu elles sont très bonnes aussi le lendemain et se conservent bien encore quelques jours mais de toute façons elles disparaissent très vite!

10 commentaires:

Nat a dit…

Elles sont magnifiques ! Très tentantes ! Je note ta recette, elles ressemblent à celles que je dégustaient il y a quelques années...Depuis j'ai perdu la recette...Je testerai celle-ci !

Cherout a dit…

C'est marrant... j'ai posté des MERVEILLES, hier soir et c'est à peu près la même chose...

lolie a dit…

faut que je les fasses, faut que je les fasses, faut que.... demain

Kate a dit…

Ca me rappelle les vacances chez ma grand-mère, à Montesquieu, près de Toulouse. Sous la halle, pendant le marché il y a avait des "mamies du village" qui vendaient des oreillettes toutes tièdes, un délice...

Philo a dit…

Ma grand-mère en faisait et ça fait une éternité que je n'ai pas déguster ce délice

Tiuscha a dit…

En provençale d'adoption, je m'y suis mise mais traditionnellement chez mes grand parents de l'ouest c'était tourtisseaux ! Photos sublimes !

Soumia a dit…

elles sont superbes!! je note!

christhummm a dit…

et bien les voilà ces oreillettes... depuis le temps hein tu t'es enfin décidé ;-)
alors le prochain essai... les pâtes fraiches hein séverinette !!!!
merci pour les clins d'oeil
gros bisous

Mitch a dit…

je n'ai jamais mangé ces petites choses mais j'avoue que je me laisserai tenter avec plaisir

Lau a dit…

Tes oreillettes sont très jolies, elles ont l'air bien craquantes ! Comme je disais à Christine sur son blog ça ressemble beaucoup à une recette que l'on fait ici pour pâques ;-)
Bises