dimanche 12 septembre 2010

Hors cuisine, couture: pantalon noir et coccinelles Fillette 8 ans

Un beau week-end passé dehors au soleil, où malgré tout un air de rentrée flotte aussi, changement des tenues dans les placards ce matin, la garde-robe d'automne arrive à petits pas avec les petits frimas du matin... Et tout cela, pour se rendre compte après plusieurs essayages que tous les pantalons de Lucie sans exception sont trop longs de jambe... alors c'est le moment de sortir la surjeteuse PFAFF Hobbylock 2.0, de la passer aux bobines de fil noir en deux temps trois mouvements, ainsi que la machine à coudre PFAFF Expression 4.0 (mes cadeaux d'anniversaire)... deux ourlets à faire et une reprise de ceinture de pantalon pour moman... J'en ai donc profité pour reprendre un pantalon pates d'éléphant, fait maison pendant mes vacances d'été. Celui que j'avais lâchement laissé de côté car une jambe était plus longue que l'autre...

Grrrr... Mais là la saison arrive et il est plus sage de s'y remettre, de profiter que fillotte soit sous la main pour prendre les mesures et recouper allègrement et correctement les ourlets, passer tout ça à la surjeteuse, et enfin coudre comme il se doit!


Donc le voici, le voilà le fameux pantalon en toile de Jean's coton élasthanne noir.

Patron Burda Easy, N° 9694 Taille 128 cm, soit 8 ans. Classé très facile.

C'est la première fois que je réalise un pantalon. C'est pas si compliqué que cela, surtout ce modèle qui n'a pas de poche. Il est plutôt taille basse. Je modifierai la ceinture pour pouvoir l'ajuster avec du velcro car le tissu se détend un peut et je remarque que Lucie le remonte de temps en temps. Et hop! sur la liste des fournitures mercerie...



Oups j'oubliais, comme je n'aime pas trop un pantalon noir pour une fillette, j'ai égayé ce simple pantalon avec une belle grosse Coccinelle sur la cuisse, et aussi deux petites sur les chevilles et ça change tout! D'ailleurs, je me rends compte que ce sont les petits détails qui font la différence, qu'un article devient unique et attire l'oeil... Et, coudre des appliqués, ça prend pourtant pas des lustres! Reste pluq qu'à fabriquer quelques tuniques sympas pour l'automne...

Aucun commentaire: